Postface - "Ligniéres 1801" ; titre original "Description topographique et économique de la Mairie de Lignières"

   
 

Deux cents ans séparent la publication de l'exceptionnel mémoire d'histoire de Charles-Daniel Vaucher, récompensé par la Société d'Emulation Patriotique de Neuchâtel, de la présente réédition.

Cet ouvrage à valeur et aux particularités historiques est le seul à ce jour auquel les Ligniérois-Ses (Bequias) et les historiens puissent se référer. Et quelle référence !

Avec poésie, sensibilité, justesse et respect, l'auteur révèle l'esprit et le courage de toute une communauté, longtemps isolée, aux confins de Trois Etats. Elle a eu sa propre juridiction, son tribunal et ses procès, sa prison. Régentée au travers des siècles par l'Evêché de Bâle (Montagne de Diesse), par Leurs Excellences de Berne et les seigneurs de Neuchâtel, elle a su prendre son destin en main, cherchant à vivre en harmonie avec elle-même, avec ses divers souverains et ses proches voisins, avec cette conscience qui continue à la caractériser.

Aujourd'hui, nous tenons à rendre hommage au pasteur Vaucher pour son précieux mémoire qui nous a guidés dans notre noble projet.

Il disait et nous le citons :
" Je jugeois de tous les curs par le mien, et je n'aurois osé entreprendre un ouvrage que tant d'autres pouvoient exécuter mieux que moi, et pour lequel je ne me sens presque aucun moyen "

Il a été entendu tout en se faisant le complice de la réédition de son ouvrage qui revêt un double objectif ;
- par cette publication en l'année de l'Expo.02, nous nous donnons les moyens grâce au soutien de généreux Donateurs-Trices de concrétiser le projet de Livre d'histoire de Lignières, ceci avec la participation de l'Institut d'histoire de l'Université de Neuchâtel, du Service de la Protection des Monuments et Sites du canton de Neuchâtel et des Archives de l'État de Neuchâtel ;

- d'offrir aux Ligniérois-Ses d'ici ou d'ailleurs, qui devront patienter avant la parution de leur Histoire, un aperçu d'une époque trouble, fascinante et riche en enseignement propre à ce début de 19ème siècle.

Nous ne pouvons que souhaiter qu'un accueil digne d'intérêt sera réservé aux propos de Charles-Daniel Vaucher.

Pour la Fondation de l'Hôtel de Commune de Lignières en constitution :

Marcel Fleury et Mireille Stauffer

 
 
retour